Tableau Ananas Gravure – Ananas Noble

10,90179,90

Ce tableau ananas est la reproduction de la célèbre gravure ananas ancienne du 18ème siècle nommée Ananas Noble.

Effacer

Superbe reproduction de la fameuse gravure d’ananas en mezzotinte gravée en couleurs entre 1738 et 1744 par  Johann Weinmann.

Cette gravure ancienne nommée « Ananas Noble » est considéré comme un chef d’oeuvre de l’édition botanique du 18ème siècle. Cette oeuvre contenait plus d’un millier d’estampes en mezzotinte dont certaines rehaussées à l’aquarelle. Ce tableau ananas est une reproduction de cette oeuvre imprimée sur toile de coton.

Un style rétro que beaucoup apprécient. Si vous vous intéressez à l’histoire jetez un œil à notre article de blog sur l’histoire de l’ananas.

Ce tableau est fourni sans cadre. Vous pouvez l’accrocher à votre mur à l’aide de punaises ou de clous. Vous souhaitez une structure en bois pour votre toile ? nos cadres sont vendus séparément.

  • Matière : Toile
  • Technique d’impression : Pulvérisation
  • Cadre non inclus
  • Résiste aux projections d’eau (waterproof) et à l’humidité
  • Pièces de prédilection : Salon, Bureau, Chambre, Cuisine…
  • LIVRAISON SUIVIE STANDARD OFFERTE

Retrouvez tous nos Tableaux Ananas et toute la Décoration Ananas dans nos collections dédiées.

UGS : ND Catégorie : Brand: Passion Ananas

Johann Wilhelm Weinmann

Johann Wilhelm Weinmann (13 mars 1683 Gardelegen, Allemagne – 1741) était un apothicaire et botaniste. Il est connu pour sa création du florilegium Phytanthoza iconographia entre 1737 et 1745. Un projet extrêmement ambitieux qui a abouti à huit volumes in-folio avec plus de 1000 estampes en couleurs de plusieurs milliers de plantes.

Ce travail aurait inspiré des travaux similaires, tels que le recueil médicinal japonais « Honzo Zufu » (1828) par Iwasaki Tsunemasa et « Somoku-dzusetsu » (1856) par Yokusai Iinuma.

Mezzotinte

La Mezzotinte est une technique de gravure développée au XVIIe siècle qui permet de créer des estampes avec des dégradés de tons doux et des noirs riches et veloutés.

Le procédé consiste à creuser la surface de la plaque d’impression à l’aide d’un outil métallique denté. Chaque creux contient de l’encre. Si elle était imprimée à ce stade, l’image serait d’un noir uni. Le graveur crée des tons sombres et clairs en frottant ou en brunissant progressivement la surface rugueuse jusqu’à différents degrés de lissage afin de réduire la capacité de rétention d’encre de certaines parties de la plaque.

Cette technique est devenue particulièrement populaire dans l’Angleterre du XVIIIe siècle pour la reproduction de portraits.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.